Du soufre aux oiseaux
  

Du soufre aux oiseaux

Yogyakarta, Indonésie le 25/08/2013

 

Bonjour à tous !

Juste après être redescendus du Bromo, nous prenons la route direction Bondowoso. Nous y trouverons un hôtel familial où nous pourrons organiser notre excursion la nuit même. A 4h du matin (pour éviter les vapeurs de soufre trop gênante avec la chaleur), c’est parti pour 2 heures de route en ojek (moto avec chauffeur), direction l’Ijen !

Le plateau d’Ijen est parsemé d’importantes plantations de café que nous traverserons. La terre est très fertile dans ces régions volcaniques, propice à de nombreuses cultures. Ce volcan est un important centre de collecte de soufre, et quelques 300 ramasseurs grimpent quotidiennement au cratère. Travail harassant, il porte chacun une charge de 60 à 80 kgs sur leurs épaules (Pierre a pu tester, c’est vraiment pas du chiqué). Et bizarrement, ce travail n’est vraiment pas bien payé, puisque le kg leur est acheté 700 roupies (soit 0,04 €). Juste pour info, le soufre d’Ijen est utilisé dans les engrais, médicaments, cosmétiques et insecticides.

Arrivés au sommet, nous découvrirons la beauté du lac acide (ph 0,3 et profondeur 200m) se mêlant aux fumerolles, contrastant avec le jaune du soufre.

 

Après un après-midi de sieste bien mérité, nous partirons dès le lendemain pour 14h de bus afin de rejoindre Jogjakarta, première destination touristique de Java.

La ville est plutôt agréable, il fait bon se promener dans les rues, mais la chaleur est tout de même étouffante. Aujourd’hui, nous avons exploré le marché aux oiseaux de Jogjakarta, qui mérite vraiment le coup d’œil. L’animalerie de Gamm Vert n’a qu’à bien se tenir !! Nous verrons de nombreux oiseaux, mais aussi des hiboux, des varans, des serpents, des caméléons, des chauves souris… et même des poussins multicolores (SVP Ne pas contacter Brigitte Bardot).

A bientôt pour le volcan Merapi qui nous attend cette nuit !

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Indonésie